Charte : Fonctionnement & Vocation

J’aime ce qui est précis et clair donc voici une petite charte en 22 points concernant la vocation de ce blog. J’y explique le fonctionnement général, mes engagements et mes exigences, tant pour les commentaires que pour mes propres articles ou réponses. Sachez que je serai intraitable sur chacun de ces points. Aucune manipulation, intimidation, troll ni stratagème douteux n’y changeront quoi que ce soit. À bon entendeur.

– Du contenu écrit de qualité. Les sujets complexes et sensibles : bien documentés, avec des sources diverses et écrits avec la rigueur la plus soigneuse possible. Les opinions, par contre, ne sont que ce qu’elles sont, rien de plus.

– Si vous estimez que je fais une erreur (de jugement, de source, de contexte, etc.), vous êtes invités à me le dire, de préférence avec des arguments construits et réfléchis.

– De l’honnêteté intellectuelle, en tout temps. J’assume ce que j’écris ainsi que mes intentions, j’assume d’en voir et prendre en considération les implications (et je vous entendrai dessus, si jamais vous en avez à suggérer que j’aurais pu oublier), j’assume que je n’ai pas le monopole des sujets que j’aborde.

– Je ne me donne pas la vocation de rejoindre tout le monde ni de conforter les masses.

– Ici, il est question de ce que j’écris et non de ce que je suis. Bien que parfois ça puisse être lié, merci de respecter la différence et de se rappeler qu’on n’a pas élevé les vaches ensemble.

– Je ne prescris rien, je questionne, j’élabore, au meilleur de ma connaissance. Je vous invite à en faire autant.

– Le module de commentaires sera ouvert sur tous les articles, car je reconnais le droit de réponse. Je ne m’engage cependant pas à répondre à chaque commentaire dans la seconde, j’ai parfois besoin d’un temps de latence pour alimenter ma réflexion. Merci de respecter cela.

– Vous êtes invités à répondre et à échanger, peu importe d’où vous venez, qui vous êtes ou la nature de vos préoccupations sur les sujets abordés.

– La plateforme où vous choisirez de répondre ou réagir, si tel est votre désir, sera respectée et aucune offense ne vous sera envoyée pour vous dicter où et comment vous devez réagir ou répondre à mes articles. Réponse directe ou indirecte, à vous de voir.

– Le module de commentaires est à votre disposition et il n’y aura pas de limites de caractères ni de sélection de pensée. Vous pouvez me réécrire un article ou un roman dans les commentaires si ça vous chante. Ce sera lu, répondu et ce à la hauteur de la qualité de ce que vous m’enverrez.

– Si vous réécrivez un article en guise de réponse aux miens, n’hésitez pas à m’envoyer le lien, vous pouvez être certain(e) que je le lirai.

– Je ne fais pas de chasse aux chieurs. Alors concernant les « cacas nerveux » et autres formes de provocation stérile, il est fort probable que je n’y réponde pas, à moins que vous ne m’y invitiez personnellement…

– La plupart des articles que j’écris sont longs et prendront donc un peu de votre temps. C’est pourquoi j’apprécie énormément votre passage, que vous commentiez ou non.

– La prescription de pensée et la police de la pensée sont proscrits.

– Il n’y a pas de priorités de pensée ni de « vrai » ou de « faux » débats qui méritent légitimité plus que d’autres. Chacun est libre de considérer l’importance d’un angle plutôt qu’un autre. C’est valable pour vous, c’est valable pour moi.

– Ici, pas de résumés de lecture ni de « critique » de films. Décortication de lecture, analyse de lecture ou de films, oui.

– Je choisis l’angle que je veux aborder dans mes analyses. Je suis consciente qu’il en existera d’autres, mais si je ne les aborde pas, c’est soit que j’ai de bonnes raisons ou que je ne les ai peut-être pas vus. Soulignez-le si vous en sentez le besoin, mais rappelez-vous bien que, vous comme moi, ne sommes pas ici pour prescrire une pensée.

– En cas d’appréciation ou de non appréciation de mes écrits, c’est très simple : dites-moi pour quelles raisons, explicitez, car j’aime bien comprendre et de façon générale, ça m’intéresse.

– Ici, aucune sélectivité d’émotions ou de sentiments. Chacun(e) est libre de ressentir les choses que j’écris comme il ou elle l’entend. Exprimez-le simplement de façon respectueuse. Par contre, sentez-vous bien à l’aise, car je sais faire la différence entre le « convenu » et le respect.

– Toute découverte de votre part (livre, blog, film, oeuvre artistique, etc.) est bienvenue. Je vous invite et insiste pour que vous les partagiez ici.

– Rien ici ne sortira de son contexte pour servir qui que ce soit ou quelle que « cause » que ce soit. Ni ce que je dis, ni ce que vous dites. Je considère cela comme trop facile et je ne le tolèrerai pas. Étant donné que je ne m’adonne pas à ce genre de petites bassesses, j’exige la réciproque.

– Je n’exige uniquement que ce que j’offre. Rien de plus, rien de moins.